© 2023 by PhotoPro Forum. Proudly created with Wix.com

30 oct. 2018

Clan Yi'Wa

0 commentaire

 

 

 

L'âge du rituel de maturité des Yi'Wa est de 21 ans.

 

 

*Ce rituel se passe en deux phases pour que le membre fasse partie entièrement du clan Yi'Wa. *

 

-Le rituel de Dara'Jah

 

Ce rituel rend hommage à un Horb qui s'appelait comme son rituel Darah'Ja. Cet Horb eut vécu il y a de ça des années. Lorsque le Clan Yi'Wa prouvait une chose qu'ils étaient de bons druides mais ne souhaitaient pas réellement s'intégrer à la meute. Ils pensaient alors que leur marginalité était leur force. Ils ne demandaient qu'une chose, c'était qu'on les laisse en paix. Hors avec le temps la meute s'était formée pour être de plus puissant ensemble. C'est ainsi que Dara'Jah, qui était réputé comme un Horb sage et respecté de tous instaura ce rituel. Il demanda alors que chaque nouvel initié au clan et qui aurait atteint l'âge de maturité, soit confronté à son appartenance à la meute.

 

Ce rituel consiste donc à ce que le nouvel initié parte pendant trois jours (INGame) avec deux membres de clans différents en pleine nature et récolte alors du sang de sangsue. Il partira alors à pied et devra remettre sa protection entre les mains des deux autres membres qui auront bien entendu leur bête. Ce rituel renforcera alors la vision que les Yi'Wa ont sur la meute et l'importance de voir que tout les clans se complètent. Pendant cette expédition l'initié Yi'Wa prouvera aussi par la même qu'il est capable de soigner les membres qui l'accompagne. A son retour l'Horb en place le gratifiera d'une peinture et lui présentera sa seconde initiation.

 

-Le regard de Gendril

 

La deuxième phase du rituel consiste à ce que l'initié Yi'Wa parte avec son Horb pour trouver son Yi'Wa. Gendril étant le Dieu de l'obscurité, il devra y avoir un rituel auprès d'un prêtre avant de partir dans cette expédition. L'initié prononcera ainsi la demande auprès du Dieu Gendril tout en se couvrant le corps du sang d'une bête sans dents.(modifié)

-Oh toi Dieu Gendril

Que ton regard se pose sur moi

Dans ma peur qui est fébrile

Je me remets à présent à toi

Dieu de l'obscurité absolu

Guide mes pas vers la noirceur

Que je ne doute à présent plus

D'enchainer à jamais mon cœur.

 

Une fois la bénédiction donner l'initié partira avec son Horb pour trouver un Yi'Wa qui le choisira et qui le suivra jusqu'à son dernier souffle.

Derniers posts
  • "Mieux vaut être dans le ventre de l'ours qu'entre ses pattes." Musique La naissance de cette devise voyait le jour quelques lunes après l'aube d'Isulderia, à l'époque où diverses communautés de sauvageons entendirent le murmure de la divinité du vent Catlti, qui les poussèrent à laisser derrière eux, leurs maisons, leurs biens, leurs conforts pour se jeter corps et âme vers une île titanesque qui aura pour but de les rendre plus fort, ainsi que de voir la valeur du sang . Le clan Bära autrefois connu comme le clan Baki Gemmu (noir barbe) porteur de sa pilosité longue aussi sombre que les ténèbres, décidèrent de s'établir à l'orée de la seule forêt qu'ils croisèrent dans cette étendue de sable. Ces arbres extrêmement longs accordent l'ombre nécessaire pour pallier les dangers de la chaleur des cieux de cette nouvelle terre qui se retrouve être leur nouvelle demeure. Un jour, un groupe de quatre chasseurs s'enfonça dans la forêt, loin des leurs, ayant pour but d'explorer et de ramener de la ripaille au campement qui se trouvait en contrebas. Ils furent étonnés de découvrir une multitude de traces fraîches, de sentiers naturels qu'utilisés les bêtes pour aller s'abreuver à de petits cours d'eau. Quand enfin, ils finirent par piéger une bête imposante avec des bois majestueux sur la tête, la joie et la satisfaction ne put que se dessiner sur le visage des hommes présents. Les chasseurs utilisaient le fonctionnement traditionnel appris au sein du clan Baki Gemmu pour traiter la proie sur le terrain de chasse. Deux hommes du groupe se mirent donc à vider la carcasse, tandis que les deux autres eurent le devoir de surveiller et de terrasser des petits rongeurs qui passaient à portée de lance. On ne sera jamais si les hommes de gardes ont fait leur devoir comme cela aurait dû être fait, mais ils ne rentrèrent jamais avec le festin promis au village, à la place des cris glaciaux et lointains firent écho dans la forêt. Le meneur du clan Baki Gemmu prit les armes ainsi qu'une poignée d’hommes valeureux parmi ses fiers guerriers, accompagné de tambour de guerre, ils s'enfoncèrent profondément dans la forêt, faisant fuir chaque bête à proximité. Leur objectif était alors de retrouver la piste des hommes disparus. L'attroupement finit par retrouver les chasseurs mais pas dans l'état qu'ils espéraient; Les corps inertes nageant dans leur propre sang, près de la carcasse de la bête aux bois gigantesques. Il en déduisit que le sang et les organes emportés par le courant de l'eau, avaient dû attirer l'attention d'un prédateur qui en remontant le ruisseau eût dû prendre par surprise les guetteurs. Seule trois corps sur les quatre furent ramenés au campement et tandis que l'obscurité prenait le dessus sur la lumière, les cris de douleur encore présent dans la forêt accompagnèrent la troupe sur le chemin du retour et finit par se taire à jamais. Plus tard quand la carcasse du quatrième chasseur fut enfin retrouvé, ils comprirent que la mort est une bénédiction face à un ours joueur. Rituel Bära ( en cours . . .) Hutu ( Briser ) Héritage du clan Bära pour priser leurs bêtes totems, ce rituel a pour but d’apprendre aux jeunes Bära à savoir affaiblir mentalement et physiquement les ours. Raifa ( Enfanter ) Avant l’acte charnel, quand le Bära souhaites avoir une descendance avec l’élue de son sang, il trouvera une tanière d’ours où pouvoir courtiser sa favorite. Ensuite il devra ouvrir de bas en haut le corps du premier Bära élever par les mains de celui-ci pour s'imprégner le corps entier du sang et boire une gorgée, apportant ainsi des effets fertiles aux niveaux de la procréation. Zuma ( Miel ) Rituel de maturité, quand un jeune Bära atteint le seizièmes cycles celui-ci se voit confié la tâche d’aller cueillir une cinquantaines pots de miel d’une ruche sauvage et agressif car celle-ci font du nectar bien plus goûteux. A son retour, le jeune Bära devient un adulte car cet acte prouve également sa capacité à nourrir sa descendance. Il se voit également la porte ouverte pour apprendre à élever les protecteurs du clan. Jan Rãnã ( Soleil Rouge ) Au lever d’Amaterasu, sur les terres de la cour de la demeure Bära, chaque membre devra suer ou faire couler son sang dans un duel entre Bära, pour garder les sens à l'affût jusqu'à la fin de lune et aiguisé son maniement d’armes ainsi que connaître les forces et les faiblesses de ceux qui se battront cote à cote pour honoré le clan. Hannu ( La main solide ) À l'époque de la guerre des sanglots, le clan Bära a dû grossir ses rangs rapidement pour permettre à la jeune meute venant de voir le jour, d'avoir une première ligne solide. Pour cela l'Horb du clan de cette époque, Izar Bära le Mentor dut trouver une épreuve Honorable pour tester les capacités des jeunes Bära et voir s'ils seront dignes du titre de guerrier. Il ne souhaite pas miser sur l'esprit combatif d'une pointe de lance mais plutôt sur un mur de lances fermes sachant repousser des ennemis de tous part. L'Horb Bära fit comprendre qu'être un bon guerrier et taper fort était une chose d'autant plus simple avec l'appuie de ceux qui se batte à nos cotés pour frapper également au même point. Les prétendants guerriers devront se déplacer à pied et être coordonné pour survivre face au danger face à eux, jusqu'à ce que les ancêtres les guides vers un Bära anciens. L'Horb les suivra grâce aux carcasses qu'ils laisseront sur leur route ... Quand enfin ils auront pisté l'ancestral Bära, les prétendants devront occire celui-ci en travaillant comme une seule main. Une fois la carcasse de la bête tombée au sol, ils ont le devoir de la défendre de tout prédateur jusqu'à l'arrivée de l'Horb. À son arrivée celui-ci remplira plusieurs coupes du vieux sangs de l'ours pour le faire boire aux Bära, qu'il nommera guerriers à la fin de chacune de ses coupes. Le sang d'un Bära ancestral est très agressif même pour un sénior du clan Bära, cette sève rouge rend malade la personne qu'il ingurgite, donnant des symptômes de faiblesse, de frisson et un écoulement important de selle liquide, aux points que plusieurs ne se sont jamais remis après avoir perdu trop de sang durant le chemin. Les guerriers devront rentrer chez eux dans le temps imparti et s'ils survivent aux chemins de retour, ils pourront porter fièrement le titre de guerrier au sein du clan Bära. Durant cette épreuve ceux-ci apprendront qu'il faut savoir choisir ses combats et que la lame au bout de leurs mains n'est rien si le bras tenant le bouclier n'est aucunement assez solide durant un état de faiblesse. Ce qui ne tue pas un Bära, le rend plus fort.
  • Ritt de passage du Ulv: le Ulv va être déposer dans les montagne Glacial de la terre il devra pendant 3 jour survivre dans ses contrait hostile de la toundra et priser un Ulv qui borde ses territoire au 3eme jour le hord Ulv retrouvera la Ulv pour valider ou non sont Ritt de passage Rituelle Ulv: Woolf day: se rituelle commence le jour ou une lune et plaine le clan Ulv ressemble le meute pour débuter des combat entre clan différent et pour démontrer au reste de la meute que les Ulv ses se battre. Charil: se rituelle et demander par un membre du clan pour laver l'honneur du clan et aussi pour laver l'affront qui a était porter un clan Les châtiment Ulv: Ulv solitaire: le Ulv et envoyer seul dans les montagne sens équipement pendant 3 jour(de jeux) pour réfléchir a ses erreur les 4 croc d'argent: le Ulv doit se battre a main nue contre 4 Loup Woolf Dead: le Ulv se voit regarder sons loup dévorer par tout les loup du clan Bannis ment: le Ulv se voit Bannis du clan et seul le Skaar en place désidera de l'avenir au seins de la meute
  • Lorsque les clans d'Isulderia étaient encore tous en guerre, le Clan kadah prospéra. Nous avons toujours préféré être en mer que de livrer bataille a nos semblables, notre supériorité maritime et nos secrets jalousement cachés ont fait de nous les maitres incontestés des mers et des marais. Le Clan Kadah porte un fardeau très lourd depuis la nuit des temps "L'Honneur". Un membre du clan Kadah ne ment pas, Ne trahi pas, Ne trompe pas cela est irrévocable. Depuis toujours nous marchons main dans la main avec le Clan Bara, "Les deux clans se sont toujours fait confiance grâce a leurs vision de l'honneur". Clan Kadah Horb : Rockh Kadah Animal Totem : Crocodiles Ancienne Devise : “Savoir toujours assez bien nager pour n'avoir jamais à trop se mouiller.” Nouvelle Devise: "Seul le sang nous enchainera a nouveau" Point fort : Très bon nageur, Bon bâtisseur, Stratège Points faibles : Sanguin, précipité, influençable, partisans des Beuveries et Fornications Spécialité : Chantier naval et ressources marines. Histoire: Quand les clans furent unifiés pour la grande bataille contre l'empereur, Nous avons été l'un des premiers Clan a se présenter pour le grand rassemblement et étions des alliés de choix pour la bataille, peut être les seuls a pouvoir livrer le message du grand rassemblement a tout les clans des marrais. Ceux-ci n'avaient que faire des querelles des habitants d'Isul Horb Croorckh Kadah " Nous avons réussi a les convaincre.......Nous avons réussi a leur faire quitter la mère Deria pour prendre part aux querelles des Hommes, et s'ils sont presque tous mort lors de la grande bataille c'est surement notre faute. Ce peuple n'avait que faire de ce qui pouvait arriver aux habitants d'isul, tout ce qu'ils voulaient c'était Adorér "Deria " et perpétuer tout les rites." La Mère Deria ne trouva pas cela a son gout, Le clan KAdah allait payer. Elle déchaina une fureur dans le cœur des Baléas qui ne cessa de grandir au fur et a mesure que le temps passait des centaines de cycles durant. Dans leurs cœur cette rage les rendaient plus fort, plus fort dans la manipulation, plus fort dans les mots et plus fort dans les esprits. Les KAdah devaient payer, Ils devaient payer pour leurs supériorité, il devaient payer car tous les acclamaient, ils devaient payer car leurs secret devaient désormais appartenir a d'autres...... -Horb Naegis Baléa "Qui nous dit a nous les Baléas que les Kadah ne vont pas nous massacrer nous les vrais grand maitres des mers, qui nous dit qu'ils ne vont pas user de leurs relations pour nous faire partir de Deria et rejoindre Isul" C'est alors une fois un marché passé avec le SKaar kh'men Kuna , que le Clan Baléa avec l'aide du Clan Kuna organisèrent une attaque dévastatrice du clan Kadah. Ils les massacrèrent presque tous. Les pères furent écartelés, les mères furent violée et décapitée , les enfants furent fait esclaves et on ne les gardait vivant que pour les torturer et les briser et montrer qu'ils n'étaient plus rien. Aucun Clan ne s'en mêla, la paix entre les clans était encore fragile et personne ne voulait se mettre en danger pour un clan qui se montrait supérieur aux autres et qui avait des relations par delà les mers. Deria (déesse de l'eau) Isul ( dieu de la terre) Rites et pratiques. Rites de maturité = Le clan Kadah possédait par le passé des traditions et des rites de passage qui furent oubliés a cause du massacre de toute les personnes âgée qui les connaissaient. Aujourd'hui être un kadah libre et surtout vivant en fait déjà un rite assez dur a passer. Rite d'acceptation =Le kadah doit se fondre dans le marrais rester couché la a attendre et attendre des lunes s'il le faut , jusqu’à ce qu'il arrive a arracher la jugulaire d'une cible avec ses dents et la rapporter a son skaar en signe d’appartenance au marrais. Rite de purification par l'eau = Consiste a noyer une personne dans une cage au fond de l'eau, si elle survit la personne aura été purifiée. Ce rite sert a prouver que vous êtes digne du clan kadah, et que Deria vous purifie de votre passé. Rites des gardiens des secrets kadah = Il s'agît de se Bruler le dessous de la langue avec Du fer chauffé a Blanc et a Vif pour prouver sa détermination a garder les secrets du clan kadah et prouver que vous êtes digne de confiance, seuls les Kadah les plus honorables connaissent ce rituel et le perpétuent. Ce rituel n'est connu que de ceux qui font parti de cette élite et ce n'est pas vous qui choisissez d'y accéder c'est eux qui viennent vous chercher, Pourquoi Sous la langue ? Car c'est un endroit que seul vous pouvez montrer, vivant personne vous forcera, et mort vous ne pourrez plus dire a quoi ça correspond. Rituel de Lien avec les kadah = 1 - Traquer un Kadah, vérifier s'il n'es pas malade le surveiller et voir Si c'est Un ou une Kadah fort(te). 2 - L'enfermer pendant quelques temps pour créer un amour qui n'est pas naturel (comme syndrome de Stockholm) 3 - Le libérer et le nourrir 4 - Réussir a le faire te suivre par-dessus le feu et se faire bruler le dessous des pieds ensemble. 5 - Le traiter comme un membre et lui parler, le rendre libre a nouveau.
  • 220px-Discord.svg