© 2023 by PhotoPro Forum. Proudly created with Wix.com

oct. 16

Chose

0 commentaire

Modifié :  oct. 16

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chose ou la chose , 27 printemps Chose fit élever par une vieille femme qu'elle appeler Babouchka, son visage était aussi ridé que le soleil l'avait tanné, ces yeux étaient tristes et tellement sage, Chose aimer beaucoup Babouchka, c'était le seul humain que Chose avait connu. Babouchka lui avait expliqué qu'elle faisait autrefois partie du même clan, un clan de guerrier fort et courageux, un clan qui dès la naissance sélectionnée les plus forts, les plus solides et abandonnait les faibles et ceux qui étaient différend dans la forêt en sacrifice aux Grandes dents ( t-rex) et Chose était née "différente", le chaman du village l'avait vue et Chose fut arrachée à sa mère en pleurs et abandonné dans la forêt, Babouchka qui errait dans la forêt depuis fort longtemps, entendu un jour de drôle de bruit, comme un murmure dans le vent, curieuse elle suivit ce murmure; Lorsqu'elle arriva dans une sorte de trouée dans la forêt, elle remarqua un rayon de soleil qui traversait les arbres et illuminé un paquet fort étrange, Babouchka alla vers ce paquet en se disant : mais quel est cette chose ! Lorsqu'elle se pencha, elle vit un petit bébé, il était différend Car il ne pleurer pas, malgré le froid et la faim, Babouchka se rappela sa propre histoire lorsqu'elle était jeune, le regard méprisant de son mari devant son premier fils né "tordu", alors pour qu'il ne soit pas sacrifiée babouchka s'est enfuie dans la forêt avec son enfant et même plus tard lorsque son fils est décédé de ces malformations, Babouchka resta dans la forêt seule, enfermé dans sa douleur, apprenant les plantes, la chasse et surtout à survivre .

-- Alors qu'elle était perdue dans ces pensées Babouchka réalisa qu'elle avait ramassé le Bébé et qu'elle se dirigea vers sa maison, elle ce dit que c'était le clan qui devait avoir abandonné ce bébé, elle connaissant leurs traditions. Babouchka nomma le bébé "chose" tout simplement, elle l'éleva de son mieux, lui apprenant à lire, écrire, la chasse, les plantes, construire des cabanes solides, Babouchka traîner des fois vers le village du clan, faisant du troc avec ceux qui ne la connaissait pas d'avant, c'est comme ça qu'elle su que son "mari" après sa fuite pris une autre femme mais le soir même il fut tué lors d'une partie de chasse... Lorsqu'elle allait au village du clan, elle laissa "chose" au campement, en compagnie de toutes sortes d'animaux que Babouchka avait sauvés au fil des années et l'animal préféré de "chose" était le 3 cornes lourd ( triceratops), Babouchka disait qu'il était idiot mais vaillant et qu'il protégerait "chose"

Chose grandit et si elle était différente, elle n'en devint pas moins forte et vaillante, voulant explorer la forêt toujours plus loin, Babouchka lui avait expliqué le monde extérieur, les humains qui vivent ensemble dans des maisons, les grandes dents dans la forêt et les autres carnassiers --- Chose savait que c'était dangereux d'explorer alors elle emmène le 3 cornes avec elle, son pas lourd et lent était rassurant et ainsi la vie s'écoula tranquillement pour Chose et babouchka.

Un jour Chose qui allait vers ses 15 printemps voulut savoir ou était ses parents, son clan, alors Babouchka lui expliqua qu'un soir la Terre ce Mis en colère, elle trembla très fort, puis ensuite le ciel ce mis en colère lui aussi un violent orage s'abatir sur la terre de la tribu, le vent souffla très fort, les murs de protection commencée à se fissurer, lorsque tous un troupeau des Grandes dents déferla sur le village, malgré le courage et la force des guerriers, leur nombre commencer à faiblir lorsque d'autres animaux sauvages rendus fou par l'orage comme par l'odeur du sang arrivaient; au petit matin le village n'était plus, les grandes dents ainsi que les autres animaux avaient tué et dévoré l'essentiel des habitants, la mort et la désolation avaient frappé ce village si prospère ---

 

Babouchka découvrir le carnage quelques jours plus tard , elle fouilla le village pour trouver des survivants mais trouva que des corps mutilés en proie aux charognards elle ne savait pas si des gens avait pu s'enfuir mais elle en doutait, son clan était fier et courageux jamais aucun d'entre eux n'aurait fui le combat, même perdu d'avance, Chose fut triste d'apprendre cela, elle avait de plus en plus envie de voir d'autres humains.

vers ces 20 printemps, Babouchka lui expliqua qu'il fallait qu'elle soit très courageuse, elle se faisait vieille et fatiguée, il fallait aller au village de pêcheurs de l'autre côté de l'île il faudrait traverser la forêt et ensuite la plaine des lames-rasoirs (raptor) pour aller troquer et chercher du ravitaillement et c'était à Chose de le faire...

Babouchka lui remis une vieille carte dessinée à la main, le trajet sinueux à travers la forêt, puis la plaine et le village, elle sella le 3 cornes, fit son paquetage et promis à sa babouchka de revenir très vite, en larmes et le cœur lourd elle vis petit as petit la cabane qui fut toute sa vie s'éloigner, le pas lourd et lent de 3 cornes la rassurer un peu et puis avec la carte, elle devrait pouvoir trouver son chemin, cela lui prit plusieurs jours de trajets, grâce aux précieux conseils de Babouchka, elle put éviter les prédateurs, Faisant un maigre feu le jour pour manger et dormant la nuit dans un arbre .

- Lorsqu'elle arriva en vue du village, ce fut une grande Découverte pour Chose, la mer déjà, les odeurs étaient différentes et il y avait tellement d'humains ! pas plus d'une cinquantaine mais pour Chose c'était extraordinaire tout ce qu'elle voyer, senter; Babouchka lui avait expliqué ce qu'était un forgeron et comment le trouver, il lui fournirait un abri dans "l'étable" pour le 3 cornes et elle, Chose passa plusieurs jours dans ce village, il y avait tellement as voir, un jour pourtant elle se prépara ainsi que le 3 cornes, il était temps de repartir retrouver Babouchka et le calme de sa forêt, ça lui manquer et elle était inquiète pour Babouchka; Alors qu'elle finissait son paquetage, la cloche du village retentie ! LES HOMMES DU NORD ! LES HOMMES DU NORD ! crié les villageois à ce moment un long et étrange bateau déchiraient la brume du matin et une horde de sauvages grands et blond déferler sur le ponton du village Certain villageois s'enfuir et d'autres prire m'importe quel armes en main pour se défendre, Chose n'écoutant que son courage sorti sa hachette et fonça dans le tas , hélas très vite un coup sur la tête la fit tomber au sol , Lorsqu'elle se réveilla, elle comprit qu'elle était dans l'étrange bateau, attachée avec d'autres villageois, surtout des femmes, quelques hommes, pas d'enfants Un homme du nord descendit dans la cale où ils était et leurs dire en rigolant, que désormais ils étaient des esclaves et qu'il serait vendu à la première ville rencontrer;

Chose avait juste envie de pleurer, elle pensa à sa babouchka et se fit la promesse de revenir un jour, elle pensa as son ami le 3 cornes et espéra qu'il avait pu fuir et retrouver le chemin de la cabane. Plusieurs jours passa, des fois le bateau s'arrêta et d'autres gens rejoignit la cale, prisonnier comme eux, Chose ce demanda quand enfin ils arriveront à destination, plusieurs jours assis attachés avec du vieux pain de temps en temps, sa commencer à devenir long, en plus certaines personnes blessées avaient fini par mourir et leur corps était resté dans la cale...

Après plusieurs jours de navigation, le bateau s’arrêta et Chose pu entendre des éclats de voix , les cris des guerriers, un homme du nord descendis à la cale et leur ordonna de tous monter sur le Pont , il était arrivé à Huara une ville immense, beaucoup de gens était présent sur le port, des bateaux a quai ; Chose remarqua des pêcheurs sur le quai et un Jeune homme la regarder avec insistance , il s'approcha d'elle et lui demanda si elle avait besoin d'aide, ce faisant il sortit son couteau et coupas ces liens tandis que les hommes du nord était occupé ailleurs. Puis il lui dit, suis moi je vais prendre un bateau pour Tasan et tu sera libre la bas, Chose suivit le Jeune homme sans ce poser de question, ils se mire a courir vers le bateau pour Tasan sous les cris des hommes du nord , de justesse il pure embarquer et s'enfuir. Le voyage fut long vers Tasan, Chose eu le temps de discuter un peu avec le jeune homme qui s'appelait Sangfou et qui venait de la province de Mohio et habiter vers le lac Dongting

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Récap

 

Chose 27 printemps , humaine

 

compétence en cuisine et charpentage

 

Chose es un être plutôt solitaire, la tête ailleurs , toujours volontaire pour aider , elle aime le calme et le silence , son errance lui as permis de cumuler beaucoup de savoir

 

Id steam : 76561198220461289

Derniers posts
  • Présentation: - Ryû Sato Anyu - Ages: 27 ans - Métiers: Inventeur, charpentier Naval - Divinité: Whani (Courage) - Caractères: Courageux, fidèle, têtu, ouvert d'esprit, mélancolique loin des mers. Histoire: Ryû fut un enfant né de la Mer, n'ayant pas connu ses parents parti pour acquérir le savoir de la Mer et des Océans. Depuis tout petit, il vécu sur un bateau et ne sortit que pour apprendre les enseignements des Tiakis jusqu'à l'âge de ses 14 ans. Il fait parti de la Famille Anyu d'où son nom complet Ryû Sato Anyu. Il se sentait compris au sein de cette famille qui a la même passion que lui, le goût de l'aventure et de parcourir les Mers. Instruis à respecté les grands préceptes des Mohio et surtout le Toenga, il se découvrit une affinité particulière envers L’Éternel "Whani" qui signifie le Courage. Toujours intrépide et prêt à aider son prochain si difficulté il y a. Il appris tout jeune à pensé par lui même, à quoi sert certains objets, quel pourrait être leurs utilités et comment pourrions nous l'améliorer. A 20 ans, il appris le métier de charpentier naval, afin de se construire un solide navire et partir à l'aventure sur les flots qui berce son intrépide voyage. A l'âge de 26 ans, il appris qu'une ville fut construite sur d'autre terre et qu'elle se prénomme Tasan, qui fut vendu comme un nouveau monde où tout est possible. N'écoutant que son désir d'aventure, il ne pu s’empercher de vouloir partir en direction de ce nouveau monde. Il attendit le retour du bâtiment pour monter à bord et voir de ses propres yeux ces monts et merveille que l'on lui à conté. https://steamcommunity.com/profiles/76561198043401494
  • Prénom : Yogunhiri nommé Yoyo Age : 21 ans Eternel favori : Mathan Métier : Pêcheur – Chasseur/Tanneur Citation préférée : Si Yoyo as pas, tant pis pour toi !! Histoire : Yoyo n’as jamais connu ses parents, il n’arrive même pas as dire son prénom en entier, d’où le surnom Yoyo. Il a été pris par un ancien Mohien Anyu, Balrog Anyu, qu’il appeler Baba, qui souhaiter plus une personne pour les taches ménagère que pour l’éduquer. Simple d’esprit, Tout est manière à jouer, il découvre la vie au jour le jour, ne pensant pas au contrainte, ni au danger. Il lui fallu toute son enfance pour apprendre as pêcher et chasser-Tanner, ainsi qu’apprendre as nager et à naviguer, jusqu’à l’âge de ses 19 ans. L’écriture et la lecture lui ont été appris, mais il est très lent à l’écrit, et à la lecture aussi. Depuis il s’est très bien pêché à l’assommé, et chasser, grâce au dessin que lui faisait voir son maitre pêcheur et chasseur tanneur, tout en lui montrant plus la pratique que la théorie puisque la patience des maitres avait des limites. Il croit énormément tout ce qu’on lui dit, mangerai tout ce qu’on lui donne sans se méfier et si on lui dit de sauter d’une falaise ou d’un pont, il le ferait, pensant plus as un défi et as un amusement, sans savoir ce qui est réellement dangereux. Pendant un an, il resta seul, cause de la mort de l’ancien Mohien Anyu, Baba, mais il ne comprend pas la mort, ce que c’est, pour lui son maitre est en train de dormir. Pour lui, tout est joie, rire. Concernant les éternels, et les piliers du toenga, Yoyo pense plus que ce sont des histoires dont il aime entendre les récits, il les suit, mais quand à la compréhension de celle-ci, c’est difficile. Sachant écrire et lire, il illustre les images des éternels comme une bande dessiné. D’ailleurs quand vous le regarder à la cérémonie qui trop longtemps, vous voyez Yoyo, soit en train de dormir, soit sur la lune, par sa bouche ouverte, et sa bave qui en coule. Yoyo mis en colère le conseil de l’ordre d’Huara quand par mégarde, il mit le feu à son atelier et au voisinnages. Il était fatigué et dormi en laissant la bougie proche d’un tas de foin. Pour cela, les hépéra lui ont parler de ses nouvelles terres, lui pronant tout les bienfait de cette nouvelle Tasan. Yoyo par sa simplicité décida de monter dans le navire pour les nouvelles terres, d’où il ne pourrait jamais repartir. Steam ID64 : 76561198011397918
  • Kuta Mayuri Mitika (autoportrait) Nom: Mayuri Mitika Activité: Anciennement Recteur des sciences d’Huara, Kuta et inventeur. Famille Père: Kuta Oetsu Mitika, Maître Forgeron. Décédé Mère: Kuta Shutura Hijo, Tailleuse. Décédée Âge : la trentaine Apparence :beau et séduisant mais dégage une impression de malaise autour de lui. Traits de caractère : Grande intelligence, éloquent, rigoureux, fier, pratique l’humour noir, admire l’excellence chez les autres et méprise l’incompétence, difficulté à afficher ses sentiment quand il est sincère. Personnalité changeante suivant le métier qu’il exerce. Citation favorite: “tout homme se doit de viser la perfection mais il ne doit jamais l’atteindre car la perfection signifie l’ennui et la mort de la science” Eternel favoris: Tous, chacun a sa place face aux difficulté de la vie. Histoire Etant un homme très secret, Il n’y a pas grande histoire dramatique ou autre à dire sur le Kuta Mayuri Mitika, il personnifie l’excellence des hautes-castes mohiene, mais nous pouvons toute de même révéler ceci: élevé dans la plus pure traditions Mitika, éduqué dans les plus haut instituts de science et de médecine d’Huara, Mayuri est devenu un homme intransigeant, cartésien et pragmatique, respectant avec dévotion l’ordre de koeko ainsi que le prestige de sa famille. C’est ainsi qu’il devint Recteur à l'âge de 25 ans (ce qui est un fait assez rare malgré tout) Son devoir était d’apprendre son savoir aux futurs Kutas de la province, peu importe leurs origines. En échange, il ne voulait ni yhan ni bien, seulement un laboratoire libre des regards et de l’éthique de la plupart des autres scientifiques pour toutes sortes d’inventions ou expérimentations. Les années passèrent ainsi sans qu’on ne l’importune. A la mort de son père ainsi que de celle du vieux Tiaki Kémir Mitika (il ce plait a dire que le Hasard peux aussi faire mal les choses depuis), il prit sa suite en tant que Kuta référent de la famille mitika, s’occupant des maux des hautes-castes présent à Huara. Bien qu’il était doué dans ce domaine et entre ses devoirs de recteur, son laboratoire lui manquait plus que tout. L’année suivante, sa mère fut emportée par une mystérieuse maladie (tel est le lot de la plupart des Hijos ceci dit). En entreposant les affaires de sa mère disparue, il découvrit les travaux de celle-ci et en fût obsédé, délaissant en grande partie ses fonctions habituel, il attisa la curiosité de tous a son égard. Craignant que l'ont vole ses recherches tout en sentant la jalousie et la soif de pouvoir de certains confrères et anciens apprentis, il se décida à partir pour la colonie de Tasan afin de pouvoir aider au bien-être de ses habitants grâce à ses talent d’inventeur reconnus, et ainsi découvrir toutes sortes de nouvelles substances afin de perfectionner son art dans la médecine. ALERTE SPOILER, afin de légitimé certaine possible action RP sur le moyen-long termes voici le background officieux du personnage (âme sensible s'abstenir xd) https://docs.google.com/document/d/1I7BaCh0pFRD0O886uJmZLWkISrL6sWbnqWrPIMWgbEg/edit
  • 220px-Discord.svg